Hachette s’oriente vers le jeu vidéo

Alors que le marché de l’e-book est en net recul, le numéro un de l’édition française a décidé de réorienter sa stratégie autour du jeu vidéo, en acquérant le studio anglais Neon Play, spécialisé dans la réalisation de jeux vidéo pour mobile et tablette. Alors que Vivendi commence à être de plus en plus présent sur ce créneau, c’est autour du groupe Hachette de sortir les dents en commençant sa politique de croissance externe via l’acquisition d’un studio pour plusieurs millions d’euros. La filiale du groupe Lagardère désire en effet s’axer sur un secteur qui est périphérique à celui du livre afin de poursuivre son développement dans le secteur du numérique.

Aussi, c’est un moyen pour le groupe français de trouver par là un nouveau relais de croissance, dans la mesure où le marché de l’e-book dans lequel il s’était beaucoup investi montre actuellement des signes inquiétants de recul, que ce soit en France ou aux USA. Ainsi, plutôt que de subir ce mouvement, Hachette a donc décidé de réagir en réorientant sa stratégie. Le groupe Hachette pourra peut-être bientôt éditer indirectement des jeux relevant de l’univers du jeu de grattage, notamment des jeux de grattage gratuit qui marchent très bien sur mobile. On sait que le onlinebingo sur Scratch Mania constitue par exemple une source de trafic considérable car ce type de jeu est de plus en plus demandé sur le marché. Il faudra donc pour l’éditeur français suivre attentivement les évolutions des demandes des joueurs sur le marché des jeux vidéo afin de ne pas reproduire la même erreur qu’avec l’e-book.